Recherche...

L’Agence du Château vous propose de découvrir son guide d’achat.

1. Voir un organisme bancaire avant toute autre démarche :

  • Qui vous indiquera le montant que vous pouvez investir dans votre achat

2. Indiquer à votre agence immobilière :

  • La surface approximative et le nombre de chambres.
  • La situation géographique par rapport à un bourg : proche commerces, le type de maison que vous recherchez : anciennes, récentes avec ou sans travaux, isolés ou autres...

3. Votre agence immobilière vous propose :

  • Les honoraires de l'agence sont compris dans nos prix indiqués FAI.
  • Notre pourcentage d'agence est très intéressant : 5% du prix de vente (avec un barème évolutif entre 6% et 8% en dessous de 120 000 EUR).
  • Si vous souhaitez négocier le prix de vente d'une maison, il est conseillé de faire une offre écrite afin de montrer au vendeur votre sérieux dans l'achat du bien.
  • Les honoraires du notaire ne sont pas inclus dans le prix de vente, le barème notarial est disponible et consultable à l'agence.

4. Comment acheter :

  • Pour arrêter une vente, acheteur et vendeur remplissent une promesse de vente soit chez le notaire soit à l'agence immobilière. Dans celle-ci, vous pouvez subordonner la réalisation de la vente à l'obtention d'un permis de construire ou d'un prêt bancaire ; c'est ce que nous appelons les conditions suspensives. Vous devez également verser un acompte de 10 % sur le compte séquestre du notaire ou de l'agent immobilier. Le restant sera versé le jour de la signature définitive.
  • L'acquéreur a la possibilité de choisir son notaire.
  • Le notaire met approximativement 2 à 3 mois pour réaliser l'acte définitif de vente.
  • C'est au notaire de vérifier :
    • Les servitudes
    • Le droit de préemption
    • Le certificat d'urbanisme
    • Les hypothèques
    • Le permis de construction
  • L'acte de vente ne peut être signé sans que la totalité du prix de vente soit effectivement déposée sur le compte séquestre du notaire. C'est pourquoi nous vous conseillons de transférer cette somme au moins une semaine avant la date de la signature.

Connaître vos droits : nouvelle loi en vigueur depuis le 1er juin 2001 ART.J.271-1 du code de la construction et de l'habitation.

Pour tout acte sous seing privé ayant pour objet la construction ou l'acquisition d'un immeuble à usage d'habitation, la souscription de parts donnant vocation à l'attribution en jouissance ou en propriété d'immeubles d'habitations ou la vente d'immeuble à construire ou de location-accession à la propriété immobilière, l'acquéreur non professionnel peut se rétracter dans un délai de sept jours à compteur du lendemain de la première présentation de la lettre lui notifiant l'acte.

« Cet acte est notifié à l'acquéreur par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou par tout autre moyen présentant des garanties équivalentes pour la détermination de la date de réception ou de remise. La faculté de rétraction est exercée dans ces mêmes formes. »

« Lorsque l'un de ces actes mentionnés au premier alinéa est dressé en la forme authentique, l'acquéreur non professionnel dispose d'un délai de réflexion de sept jours à compter de la notification ou de la remise d'un projet d'acte selon les mêmes modalités que celles prévues pour le délai de rétractation mentionné au premier alinéa. En aucun cas, l'acte authentique ne peut être signé pendant ce délai de sept jours. »

« Lorsque le contrat constatant ou réalisant la convention est précédé d'un contrat préliminaire ou d'une promesse synallagmatique ou unilatérale, les dispositions ci-dessus ne s'appliquent qu'à ce contrat ou à cette promesse. »

Guide d'achat